Retour

Diana du district de Martigny

Description

Une ou plusieurs Diana ?
Celle de Martigny est le reflet de la complexité à déterminer la date de fondation exacte d’une société. En effet, un ou plusieurs groupes de chasseurs du même village, pouvaient se considérer depuis longtemps comme une société de chasse sans pour autant avoir tenu une assemblée constitutive et élaboré des statuts.
La commission cantonale de la chasse versait des primes à ces groupes dès qu’ils se présentaient sous la dénomination de « comité de district ».

C’est en 1932 que les chasseurs de la région de Martigny acceptent de s’unir pour fonder une seule société de chasse dans leur district.

C’est justement ces primes qui occasionnèrent des frictions, voir des scissions entre les divers groupes et villages, chacun voulant privilégier son mode de chasse en allouant les primes soit à la chasse aux chiens courant pour les uns, soit celle des perdrix pour les autres, ou pour la gestion du parc à lièvres du côté du coude du Rhône…
Après disputes et divergences sur la propriété du fameux parc, passant même par les tribunaux, c’est finalement le 22 février 1969 , en assemblée au Casino de Saxon, qu’il fut décidé d’attribuer le parc à la Diana du district et que le groupement de Martigny soit défrayé pour l’argent avancé. Mettant fin à plusieurs années de combats inutiles pour tous.
C’est en 1970 que les statuts définitifs sont acceptés regroupant les trois sections : L’Amicale de Martigny et environs, l’Amicale de la Pierre à Voi rassemblant les chasseurs de Riddes, Saxon et Isérable et l’Amicale de la Grand’Garde pour les chasseurs de Fully, Saillon et Leytron.

Depuis ce jour nous sommes unis par la fraternité et la convivialité  et chacune de nos rencontres nous apporte à tous du bonheur, de la joie et des rires communicatifs.

En début 2008 nous comptons sur près de 350 membres et sommes une grande Diana du Valais.
 

Contact

Derivaz James
L’Arbignon 15
1921 Martigny-Croix


+41 79 778 06 59